Eclairage et biodiversité - Episode 1

Le saviez-vous ?

Entreprises, collectivités, la réglementation évolue pour lutter contre la pollution lumineuse.

Depuis le 1er janvier 2021 les éclairages extérieurs liés à une activité économique et situés dans un espace clos sont éteints au plus tard à 1 heure du matin après la cessation de l’activité et sont rallumés à 7 heures du matin au plus tôt ou 1 heure avant le début de l’activité, si celle-ci s’exerce plus tôt.

L’éclairage peut avoir des impacts sur la santé humaine, mais aussi sur la biodiversité.
Les oiseaux peuvent être affectés à l’échelle de leur rythme journalier, comme à l’échelle saisonnière, lors des migrations.
Par exemple : un retard de croissance est constaté chez les oisillons de Mésange charbonnière lié à une désorientation provoquée par l’éclairage, ce qui les empêche de regagner leur nid ou de trouver leur direction.
Afin d’intégrer de manière conjointe les enjeux biodiversité, les usages et les économies d’énergie, retrouvez des fiches du CEREMA pour concevoir l’éclairage différemment.

Ensemble agissons
Dans le cadre de la Stratégie régionale de la Biodiversité Occitanie, la Région Occitanie mettra très prochainement à disposition une carte de la pollution lumineuse et de la trame noire sur l’ensemble du territoire régional.